Synopsis:

« Licu, une histoire roumaine » est d'abord la vie d'un homme. La vie d'un homme de 92 ans qui a tout vécu : la paix, la guerre, le communisme, la révolution et l'après-révolution. Durant ces 92 années, il a souffert, aimé, ri et pleuré. Licu n'est pas seulement un film documentaire, c'est avant tout un film sur le temps qui passe, la vieillesse et notre propre fragilité.

Comme toute histoire, celle de Licu est subjective. Ce n'est pas un film sur l'Histoire mais un simple récit dont Licu est le héros. Chacun d'entre nous peut y retrouver une part de soi dans le film. Le personnage respire une forme d'universalité.

Licu est un huis-clos. A son âge, il est seul avec ses souvenirs. Cependant, le film est rempli de personnages et de vie : Loulou, sa femme et l'amour de sa vie, Viorel, son frère bien aimé, mort à l'âge de 37 ans, etc... Il y a aussi les objets qui sont des personnages : la maison, où se déroule tout le film, un endroit où malgré les années les choses n'ont pas bougées, l'horloge dont chaque battement fait penser à un cœur, la télévision qui comble le silence...

Chaque image du film est une photographie d'un album. Aujourd'hui deviendra demain. Le présent devient passé. Licu est une invitation à ouvrir le livre du temps.



Fiche Technique:

Production : Jules et Films
Roumanie • 2017 • 1h27 • Noir et Blanc • Scope
copie numérique 2K • DCP • son 5.1 roumain
sous-titre disponible: Français • Anglais